Fanfictions, Fictions Perso, Bibliothèque de tout genre & Discussions variées.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lycée Out de Claire Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ame
Modérateur
avatar

Féminin
Posts : 2274
Age : 29
Style littéraire : selon envie
Inscris le : : 13/12/2009

MessageSujet: Lycée Out de Claire Loup   Jeu 16 Fév - 22:26



Résumé :

Que faire quand on a un petit ami qui a le mauvais goût de vous quitter en expédiant une carte postale sans même la glisser dans une enveloppe? Pleurer? Ce n'est pas le genre d'Emma. Se venger, sûrement, d'autant qu'il est davantage question d'amour-propre que de grands sentiments. Et la vengeance d'Emma est somptueuse, imaginative, inattendue. L'amoureuse délaissée devient une redoutable combattante, une " Napoléonnienne de l'amour ", comme elle se surnomme elle-même. Le seul détail que la brillante stratège a négligé, c'est qu'elle attirerait l'attention d'un garçon inconnu qui lui donnerait la réplique en se dissimulant sous le pseudo de Don Juan

Mon avis :

Quand je l'ai commencé après l'avoir trainé pendant des mois dans ma pile "livres que j'ai empruntés parce que j'avais trop trop trop envie de les lire et qui attendent toujours d'être lus", je ne m'attendais pas à ça.
Je pensais à une histoire girly, romantique, drôle. Une sorte de comédie romantique sauce YA. C'est un peu ça mais pas complètement. En fait dès l'arrivée du deuxième narrateur (parce que oui, oui surprise c'est un roman à deux voix et comme je m'y attendais pas, le changement a été un peu déroutant) on entre dans une ambiance plus complexe, plus blasée de la vie, un peu plus déprimée qui du coup donne un autre souffle au roman et prend un chemin qu'on n'attendait pas.

Emma entre en terminale, jeune fille des plus normales, qui se fond dans la masse, elle sort avec un beau gosse Hugo qui lui a couru après pendant un an et demi jusqu'à ce que celui-ci la plaque par carte postale. Charmante intention suivie par une seconde humiliation puisqu'il la quitte pour une fille qui l' insupporte. Après un face à face houleux avec le nouveau golden couple du lycée, Emma décide de se venger. Et c'est ainsi qu'elle prend l'identité de la Napoléonnienne de l'amour.
Coup d'une fois qui provoque un succès inattendu au lycée.

De l'autre côté, on a Benjamin, notre second narrateur : 18 ans, il vit seul à Paris dans un studio payé par un père fantôme depuis le décès de sa mère, il accumule les soirées, les filles, l'alcool, la drogue. Le lycée te le bac, il s'en tape. La seule chose qui l'empêche de flancher, c'est la détermination de la proviseur (pourquoi Calire Loup dit directrice, ça j'ai pas pigé) de le maintenir à flot en l'obligeant à venir à sa rencontre, une fois par mois, puis une fois par semaine, sans faire tomber trop de sanction.
Par hasard, il découvre le coup d'éclat de la Napoléonnienne de l'amour et est amusé, quelqu'un d'aussi sarcatisque que lui existe donc dans ce lycée. Il cherche à savoir qui elle est et prend même contact avec elle sous le pseudo de Don Juan.

Le roman s'étale sur toute l'année de terminale.

L'univers d'Emma est des plus simples et normales : les cours, les amis, les parents. Celui de Benjamin est plus sombre.
Deux réalités adolescentes qui s'entrecroisent, sans drama ni miévrerie.

En fait, tout le roman est très ancré dans la réalité et c'est ça qui m'a déroutée : je voulais avoir des papillons dans le ventre (je les ai eu à la fin) je voulais rêver, retomber en adolescence à la Anna and the French kiss mais en vérité, c'est pas dans une comme celle ci que j'ai plongé avec ce bouquin, c'est dans celle de ma soeur (18 ans, en couple, avec son copain qui vient dormir à la maison et qui connait mes parents : le truc inimaginable quand j'avais son âge. "Ame, tu ne ramèneras pas un garçon dormir ici tant que tu ne seras pas mariée". La vache, mes 17 ans me manquent ! )

Ca se lit très bien, les pages se tournent toutes seules. Les deux personnages principaux sont fouillés, attachants, Popo et Sam apportent une touche d'humour et de dynamisme au récit. ( Cécile n'a pas le beau rôle, ces personnages là me font toujours de la peine, je suis sûre qu'elles pourraient avoir tellement plus à offrir, les auteurs sont cruels.)
Les relations se nouent, se dénouent. Ce livre aborde bcp de questions tout en restant très simple.

En réalité, j'ai pas grand chose à vous dire sur ce livre, c'est le genre de bouquin qui est à lire plus qu'à chroniquer. Un de ceux qui peut devenir cultissime, qui représente une génération, eh oui même derrière sa simplicité, Claire Loup a trouvé le ton juste, les bons mots, c'est bien.

J'ai aimé, vraiment.
Mais ma soeur le détestera : trop proche d'elle.

Plaisir de lecture : 8/10

_________¤¤_________

"Si j'ignore d'où vient ce fléau, j'adore l'avoir dans la peau"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amesnotebook.canalblog.com/
 
Lycée Out de Claire Loup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LYCEE OUT de Claire Loup
» [Claire Loup] Lycée out
» UN LOUP DANS LA BERGERIE de Claire Fasce-Dalmas
» [Claire Fasce-Dalmas] Un loup dans la bergerie
» [Dessin] Loup ailé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temple de la Litterature :: La Bibliothèque des Erudits :: Présentation de livres :: Comédie, Humour-
Sauter vers: