Fanfictions, Fictions Perso, Bibliothèque de tout genre & Discussions variées.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une parmi tant d'autres --- Mélanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melanie
Admin
avatar

Féminin
Posts : 6414
Age : 32
Localisation : Là où MJ et Ninouil ne sont plus :-(
Style littéraire : De tout...
Inscris le : : 25/02/2009

MessageSujet: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Mar 2 Mar - 23:43

Je suis mauvais. Je ne me prétends pas ainsi, je suis mauvais. La population environnante me dégoute, tous hypocrites, dégoulinants de gentillesse mais vous détaillant avec mépris dès que l’occasion se présente. Etant enfant, j’étais la risée de mon école, personne ne me parlait car j’étais différent. J’ai toujours aimé jouer avec les cadavres d’animaux trouvés ci et là. Ils étaient mes seuls amis jusqu’au jour où un rat que je croyais crevée m’a mordu je me suis alors rendu compte que nul être vivant ne méritait indulgence. J’ai pris le cartable à mes côté et j’ai frappé de toute mes forces, encore et encore. Je savais pertinemment qu’il était mort mais il devait payer, souffrir, sentir que c’est moi qui domine, c’est moi qui suit le maitre de ce jeu qu’on appelle la vie.


Ma seule façon de me faire remarquer a été cette première fois où tuer les animaux même avec puissance et combattivité ne me satisfaisait plus. J’ai croisé le chemin de cette jeune femme. Lorsque celle-ci a croisé mon regard elle a sourit, pour se moquer de moi, pour me faire comprendre qu’elle était belle et moi pas. Je la voulais, je voulais la sentir, sentir son sang chaud, ces os craqués, sa chair se déchirer, me sentir vivant. Son regard est comme une insulte, je reste immobile mais je sens. Je sais que je ne vais pas résister longtemps. Nous somme seuls dans cette rue, personne ne nous voit. Je passe sans m’arrêter puis au bout de la ruelle je stoppe net. J’inhale son parfum. Je sens l’humidité du jour, la pluie qui ne va pas tarder de faire son retour. Je fais demi-tour, j’accélère le pas, tel un prédateur je fixe ma proie. Je marche, de plus en plus vite l’adrénaline monte en moi, ce besoin de me soulager, de soulager cette rage qui se consume au fonds de moi. Je lui saute dessus, nous atterrissons violement sur le bitume humide. Elle tente de hurler mais je place ma main pour étouffer ses cris. Je lui écrase violement la tête sur le sol. Elle perd immédiatement connaissance. Son sang chaud coule sur ma main, une bien plaisante sensation m’envahie. Je respire profondément et la balance sur mon épaule tel un vulgaire sac. Je la ramène chez moi au moyen de ma voiture.
J’habite une petite maison insalubre, une chambre, une petite cuisine, un salon pas bien grand, salle d’eau et ma pièce. Je laisse tomber le poids mort sur le sol. Je vais récupérer de quoi l’attacher et la bâillonner. Je la déplace en la trainant au sol jusqu’à la pièce, celle qui me sert d’exécutoire. Celle où je libère ce mal enfouit en moi. Toute cette existence douloureuse, intense et misérable va être libérée. Certains profiteraient de leur avantage pour soulager leurs pulsions sexuelles, étant dans une force psychologique démesurée j’en suis tout bonnement incapable. L’impuissance est un fléau, la vengeance va me permettre de venger toutes ces injustices.


Je l’entends gémir, elle essaie de crier, de hurler, de se défaire de ce piège où elle est tombée. Un léger mouvement de mes lèvres se fait sentir, puis un sourire se dessine pour enfin laisser place à un rire gras, un rire emprunt de la folie pour certain, à la libération pour moi. Elle commence à pleurer à me supplier je lui ordonne de se taire. Je ne veux plus l’entendre, j’en ai assez, je veux qu’elle la ferme, sa voix aigue et stressante est insupportable. Je veux qu’elle cesse. Elle doit en finir avec la vie, elle doit crever. Je me retourne et prend la statue à mes côtés et lui assène un violent coup sur la tête ce qui l’amoche bien mais elle demeure toujours consciente.
Elle me fixe le regard à moitié vide, le sang coule le long de sa tempe gauche. Sa tête retombe légèrement. Je la regarde comme fasciné par une sculpture contemporaine. Je m’éclipse de la pièce à la recherche de ce qui me permettra de mettre fin à cette rage qui bouillonne en moi.


Je trouve de quoi m’occuper une feuille pour se débarrasser du corps une fois celui-ci sans vie, un marteau, deux sceaux, de la javel, une serpillère. Je ramène tout le matériel dans la pièce des tortures, je les pose à terre et reste debout à la regarder. Elle est si calme et paniquée. Je la vois à ces tremblements. Je ferme les yeux et commence à sentir cette excitation, cette pulsation qui en devient presque jouissif.


Afin de profiter un maximum de la situation et de laisser libre recours à mon excitation et à ma créativité, je décide de la relâcher. J’enlève le bâillon et elle se met à hurler, la pression monte en moi sa voix stridente et aigue m’agace alors je prends le marteau et la frappe d’un geste fluide et violent. Elle tombe à terre et se met à gémir, à sangloter, à haleter. Le sang coule dans son dos et imprègne son pull. Elle arrive à se retourner, me fixe droit dans les yeux profane des injures et me crache au visage. C’est une garce, je vais la tuer. Je balance mon bras droit en arrière et la frappe avec une violence inouïe, se cotes se brisent et s’ensuit une série de coups en continue où seul le bruit de la chair écrasée et du sang sui gicle se font entendre dans ce silence morbide.


Une fois ce corps sans vie, je prends la feuille et découpe proprement ce corps abimé en morceaux les mettant dans les sceaux. Plus tard dans la soirée je ferai un feu comme le font beaucoup de gens en province afin d’y bruler des branches et pour me débarrasser par la même occasion de cette carcasse. Je nettoierai les sceaux, les rempliraient d’eau, de javel et passerait la serpillère afin de retrouver le sol que j’avais la veille, un sol propre. Après avoir passer toute la nuit à nettoyer, les rayons du soleil percent dans la pièce, une magnifique journée s’annonce. J’irai prendre ma voiture pour aller en ville, j’y déposerai mes courses. Et pendant ma petite ballade qui suivra je ferai une rencontre, celle de ma prochaine victime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melaniepassions.canalblog.com
verobess
Ecrivain à succès
avatar

Féminin
Posts : 1080
Age : 41
Localisation : Marseille
Style littéraire : tous
Inscris le : : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Mar 2 Mar - 23:58

la vache ! ça fait trop peur pale

ben dis donc Mel, si on veut se débarasser de quelqu'un, y a qu'à te demander la notice lol

en tout cas, je me suis régalée à cette lecture (même si je vais pas dormir cette nuit What a Face )
la progression de la pulsion du tueur est parfaitement maîtrisée, on sent l'envie monter, puis l'acte d'enlèvement puis la séquestration et enfin la mort, pleine d'une rage sourde, nourrie par d'inombrables frustrations.
on est dans la pièce avec lui, la narration est très réussie.
et puis, quand la pulsion retombe, me meurtrier reprend ses esprits, nettoie proprement....et par faire ses courses Laughing excellent !
pas de remords, juste un être froid, hermétique aux sentiments.

bref, j'adore.
Maxime Chattam n'a qu'à bien se tenir Razz

tu nous avais caché ta plume Mel, dommage, j'aimerais beaucoup te lire à nouveau...

en tout cas félicitations, j'ai encore les frissons Bravoo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melanie
Admin
avatar

Féminin
Posts : 6414
Age : 32
Localisation : Là où MJ et Ninouil ne sont plus :-(
Style littéraire : De tout...
Inscris le : : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Mer 3 Mar - 0:01

Merci Vero c'était une première pour moi Embarassed Moi je lirai les votre dès demain je suis vraiment rentré tard ce soir.

Le coté psychopathe ça me parle je suis pas fan des films d'horreur pour rien. Non mais le défi a été plaisant j'espere qu'il y en aura d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melaniepassions.canalblog.com
Ata
Ecrivain à succès
avatar

Féminin
Posts : 4032
Age : 31
Localisation : Dunkerque
Style littéraire : fantastique/fantasy
Inscris le : : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Mer 3 Mar - 0:49

Lol même sentiment que Véro, j'appréhendais de lire la suite mais je ne pouvais pas m'en empêcher!

C'est vraiment bien mel, tu nous demandais d'être indulgents y'a aucune raison de l'être puisque c'est tout bonnement réussi ^^

Tu maitrises bien ton sujet, la folie qui prend le tueur petit à petit, j'ai trouvé intéressant aussi le fait que tu prennes la peine au début du texte d'expliquer pourquoi il se comporte de cette façon. Les brimades des autres enfants, le sentiment qu'il a d'être mauvais, les animaux morts, ...

Bravo en tout cas! J'espère moi aussi que tu nous gratifieras encore de tes écrits en d'autres occasions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melanie
Admin
avatar

Féminin
Posts : 6414
Age : 32
Localisation : Là où MJ et Ninouil ne sont plus :-(
Style littéraire : De tout...
Inscris le : : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Mer 3 Mar - 0:51

Merci Ata :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melaniepassions.canalblog.com
Erne
Jeune Ecrivain
avatar

Féminin
Posts : 850
Age : 30
Style littéraire : fantastique, SF
Inscris le : : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Mer 3 Mar - 1:12

Ca me fait penser au taré de Lovely bones. Sauf que ton psychopathe à toi est beaucoup plus saisissant et réussis. Un vrai de vrai! On le suit avec inquiétude dans la progression de sa folie, inéluctable. Capable de perdre le contrôle en quelques secondes, et de revenir à des activités beaucoup plus conventionnelles en aussi peu de temps.

C'est pas mal du tout! Pas de quoi être indulgent, c'est réussi. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ame
Modérateur
avatar

Féminin
Posts : 2274
Age : 29
Style littéraire : selon envie
Inscris le : : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Mer 3 Mar - 22:57

J'en ai eu des frissons !
Subjectivement : quelle horreur ! C'est quoi ce fou ?!

Objectivement : en voilà un texte et un personnage inquiétant. Ton texte est bon. On ressent vraiment cet être froid qui nous parle, qui nous raconte. On sent ses pulsions grandir, surgir, agir. Pourtant, il ne perd pas vraiment le contrôle et ça, ça me fiche la trouille. Ce n'est pas qu'un fou furieux. C'est un être réfléchi. Il sait exactement qui il est et pourquoi il le fait. Il se prépare à après avant même de l'avoir tué. Puis il la tue, il se libère et il reprend son train train. C'est violent. C'est très habile.
La phrase d'accroche est géniale ! "Je suis mauvais" Très efficace, tout autant que la fin.

_________¤¤_________

"Si j'ignore d'où vient ce fléau, j'adore l'avoir dans la peau"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amesnotebook.canalblog.com/
Melanie
Admin
avatar

Féminin
Posts : 6414
Age : 32
Localisation : Là où MJ et Ninouil ne sont plus :-(
Style littéraire : De tout...
Inscris le : : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Mer 3 Mar - 23:43

Merci pour vos remarques constructives :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melaniepassions.canalblog.com
Admin
Ecrivain à succès


Féminin
Posts : 5860
Inscris le : : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Ven 5 Mar - 1:33

Super Mel ! Quelques fautes a certains moments mais si je suis honnete je te dirais que j'etais tellement fasciné par ce dingue que je me moquais bien comme de ma premiere chaussette.

Oui tu nous a cacher ton talent Mel lol, et ta folie. J'ai peur de te recevoir de nouveau d'ailleurs Mdrrr. Je deconne ... quoique je fermerais ma chambre a clé. mdrrrr

Sinon c'etait vraiment bien. On sent chez cet individu completement fou lol, une tension qui monte au fil de ses actes, comme le désir sexuel, mais là le désir meurtrier. On present presque ce qu'il va faire.

J'ai retrouvé un peu Dexter dans tout ca en plus soft et en beaucoup plus injuste mdr.
Vraiment Mel, chapeau !! Very Happy

_________¤¤_________

<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melanie
Admin
avatar

Féminin
Posts : 6414
Age : 32
Localisation : Là où MJ et Ninouil ne sont plus :-(
Style littéraire : De tout...
Inscris le : : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Ven 5 Mar - 23:35

Merci, je ne me suis pas inspiré de Dexter chose certaine je n'ai jamais vu un seul épisode lol Ca vient de tous ces films que je regarde ça m'inspire, limite les tarés me fascinent scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melaniepassions.canalblog.com
Luna Blood
Jeune Ecrivain
avatar

Féminin
Posts : 946
Age : 29
Style littéraire : De tout
Inscris le : : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   Ven 19 Mar - 22:40

Tu as bien réussi ton coup Mel. Question gore, tu en es la championne mdr En lisant ton texte, je n'ai pu m'empêcher de penser aux films Saw. C'est franchement dégueu. En même temps je t'admire care tu arrives à décrire toute cela de manière distanciée et objective. Le narrateur semble évoluer dans une autre sphère. Une sphère qui n'appartient qu'à lui où tout autre sentiment que la haine froide et calculée est exclu. Ton personnage est fou. Il ne ressent rien si ce n'est ce désir débrydé de faire du mal à autrui. On en vient même à s'interroger sur sa véritable nature. Est-il finalement homme ou bête ? Quoi qu'il en soit bravo pour ce texte, même si je ne suis pas du tout amatrice d'histoires gores ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une parmi tant d'autres --- Mélanie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une parmi tant d'autres --- Mélanie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seule parmi tant d'autres
» Ceci n'est qu'une présentation parmi tant d'autre....
» Un projet parmis tant d'autres
» Otaku parmi tant d'autres
» Christophe Malavoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temple de la Litterature :: La Sphère des apprentis écrivains :: Défis Ecriture :: Défis n°1 [terminé]-
Sauter vers: