Fanfictions, Fictions Perso, Bibliothèque de tout genre & Discussions variées.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'ai pas pleuré de Ida Grinspan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steph'
Apprentis
avatar

Féminin
Posts : 173
Age : 29
Localisation : Bourges (Boston, ma ville de coeur)
Style littéraire : Selon mon envie. Assez "classique"
Inscris le : : 05/03/2010

MessageSujet: J'ai pas pleuré de Ida Grinspan   Mer 14 Juil - 19:32

J'ai pas pleuré
Ida Grinspan et B. Poirot Delpech


Quatrième de couverture:
Ida, née en France de parents juifs polonais, a quatorze ans quand elle est déportée à Auschwitz, le 13 février 1944. Dix-sept mois plus tard, elle est libérée. Elle n’en tire pas gloire. Elle parle plutôt de chance. La chance d’avoir été protégée par une infirmière polonaise alors qu’elle était atteinte du typhus. Wanda, c’est son nom, se jure de soigner Ida et la sauve de la mort. Depuis sa libération, Ida n’a eu qu’un désir, revoir cette infirmière qui avait pansé ses pieds gelés. En avril 2001, elle la retrouvera. Trop tard. Wanda, quatre-vingt neuf ans, plongée dans un coma profond, ne la reconnaîtra pas.
Bertrand Poirot-Delpech et Ida Grinspan se sont connus en mars 1988 à Auschwitz ; c’était la première fois qu’Ida retournait au camp depuis sa libération. Elle accompagnait un voyage de lycéens. Bertrand Poirot-Delpech s’est proposé d’être le scribe d’Ida et de coucher sur le papier son témoignage unique. Il donne à ce récit une intensité, une vérité et une force grâce à son écriture juste, simple et sensible. Il exprime ce que l’émotion et l’humilité empêchent Ida de dire elle-même et rappelle au fur et à mesure les événements de ces années noires.
N’être qu’un numéro, ne rien posséder de personnel qu’une gamelle et une cuiller, avoir constamment faim, froid, être épuisée, battue et craindre le pire à chaque instant. Comment le raconter ? Ida sait qu’elle a une mission sacrée, celle que lui ont confiée au camp, avant de mourir, ses camarades : "Si tu rentres, il faudra leur dire. On ne te croira pas, mais il faudra le dire…"


Mon avis:
Les mots me manquent pour décrire le livre.. La première fois que je l'ai lu je n'avais que 15 ans et j'ai pleuré. Là j'en ai 22 et même si je ne pleure pas, s'en est pas loin. Elle, qui a vécu toutes ces choses, se vente de ne pas avoir pleuré.
"J'ai pas pleuré. Je suis terrifiée, bien sûr, mais je garde ma peur pour moi. Pas question de leur faire cadeau de mes larmes! [...] Je n'ai pas le souvenir d'avoir versé une larme."

C'est tout simplement magnifique cette succession de chance qu'a eu Ida depuis son arrestation jusqu'à sa sortie. Elle le repète maintes fois, si elle n'avait pas été si jeune, elle ne s'en serai surement pas sortie. Il n'empêche quand même qu'elle a eu de la chance. A plusieurs moment du récit elle le reconnait.
"Ma première chance, c'est celle-là, de m'être rangée, sans le savoir, du côté de celles qui avaient l'âge et la force de travailler. Par cette décision instinctive allait passer la limite entre exterrmination immédiate et mort lente par épuisement."

Son récit - entrecoupé de commentaires et questions de Bernard Poirot - est simple et précis. Elle se souvient de tout car depuis sa sortie elle entretien le souvenir. Ce livre, comme beaucoup d'autres du genre, apporte un témoignange effarant sur la déportation des juifs. Ces rescapés sont les mieux à même de comprendre les mots souffrance, faim et déshumanisation.
"Notre plus grande tristesse, à nous rescapés, c'est qu'Auschwitz et ses millions de victimes n'aient pas servi de leçon, de vaccin à l'humanité. On croyait ferme qu'après la Shoah aucun génocide ne serait plus possible, envisagé. Déception totale!"

Même si les récits auto/biographiques ne sont pas votre genre, je vous recommande ce livre. Il change des histoires sans queue ni tête inventées chaques jour. Ca cultive et nous démontre à quel point l'Homme d'aujourd'hui est, à la fois chanceux de ne pas avoir vécu ces choses, et stupide de continuer ces massacres interraciaux.


Dernière édition par Miokis le Mer 14 Juil - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ata
Ecrivain à succès
avatar

Féminin
Posts : 4032
Age : 31
Localisation : Dunkerque
Style littéraire : fantastique/fantasy
Inscris le : : 25/02/2009

MessageSujet: Re: J'ai pas pleuré de Ida Grinspan   Mer 14 Juil - 21:39

J'ai vu un reportage sur cette femme et son histoire, elle témoignait. Par contre je n'ai pas lu le livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
J'ai pas pleuré de Ida Grinspan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'AI PAS PLEURE de Ida Grinspan
» [Le livre de poche] Et Nietzsche a pleuré de Irvin Yalom
» Jolie pleur de pap
» Petite Perle D'Eau Pleurée
» coeur qui pleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temple de la Litterature :: La Bibliothèque des Erudits :: Présentation de livres :: Auto/biographies-
Sauter vers: